Nouvelle Zélande Océanie Tour du monde

Randonnée dans le parc national d’Abel Tasman

Un peu de culture pour commencer 

En 1642, l’explorateur Abel Tasman découvre l’île du sud de la Nouvelle Zélande. Depuis la région nord-ouest de l’île porte désormais le nom du célèbre aventurier néerlandais. Avec ses 225 km², le parc national d’Abel Tasman est le plus petit parc national de Nouvelle-Zélande. Durant des milliers d’années, l’érosion a sculpté la côte et donné naissance à des îles et des lagons. 

L’Abel Tasman Coast Track est considérée comme l’une des plus belles randonnées de Nouvelle Zélande. Celle-ci longe la côte sur près de 55 kilomètres. On peut la parcourir intégralement entre 3 à 5 jours mais il faut réserver des places auprès du site du Department Of Conservation.
Ce qui fait le succès de cette randonnée est certainement qu’on y trouve le meilleur climat du pays, des plages de sable fin orangé et une mer transparente. 

Notre retour d’expérience 

Comme nous ne pouvions pas faire l’intégralité de cette randonnée, nous avons opté pour un tronçon   entre Bark Bay et Marahau, soit une vingtaine de kilomètres.

On réservera donc un bateau taxi à Marahau qui nous fera d’abord une petite virée par le split apple rock qui semble avoir été fendu par la foudre. Coté faune, on a eu la chance de voir durant notre croisière des otaries qui prennent leur bain de soleil sur des rochers ainsi qu’un pingouin bleu en train de nager tranquillement dans la mer de Tasman !

Ensuite, le bateau nous accoste au point de départ de notre randonnée à Bark Bay. 

La randonnée est plutôt assez facile au début. On serpente le long des fougères, de la forêt de hêtres et on traverse même un pont de singe de 43 mètres de long. On aperçoit tout du long de magnifiques criques au sable orangé. Cette teinte provient des minéraux d’oxyde de fer du granite.

 

Après 3 heures de marche, on arrive à Torrent Bay. La plage est sublime.

Pour continuer en direction de Anchorage, il y a deux possibilités : on peut soit passer par la plage à marée basse soit par l’intérieur des terres si la marée est haute. La marée étant montante, on tente quand même l’exploit de rallier l’autre rive sans se faire emporter par le courant. On essaie de déterminer un itinéraire et on fonce ! On enlève nos chaussures et c’est parti. La mer commence à monter jusqu’à la taille alors on met nos sacs à dos sur nos têtes et on continue notre traversée de la baie. Tout ça pour économiser une heure de marche mais bon c’était marrant et surtout rafraîchissant !

Une fois arrivé à Anchorage, (qui est sans doute la plage la plus fréquentée du parc) on en profite pour se reposer sur cette longue plage de sable fin. Beaucoup de personnes s’y baignent car c’est la mer la plus chaude de toute l’île du sud alors il faut en profiter ! En été, la température atteint même les 21 degrés !  😯 

La dernière partie de la randonnée se fait plus à l’intérieur des terres mais cela reste très agréable et les paysages font toujours rêver.

Notre avis 

On a passé une superbe journée dans le parc d’Abel Tasman. Les plages de teintes orangées et les criques sont superbes. La mer est transparente mais reste tout de même un peu fraîche ! Notre seul regret est de n’avoir pas eu assez de temps pour découvrir ce parc en kayak. On a vraiment adoré et on vous le recommande !

On comprend désormais pourquoi le parc d’Abel Tasman est la destination touristique la plus populaire de Nouvelle-Zélande.

Retrouvez toutes nos photos en cliquant sur le lien suivant : Abel Tasman 

 

Informations pratiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *